Lunettes connectées Tesla

Des lunettes connectées AR pour les ouvriers de Tesla

Tesla utilise les lunettes connectées Google Glass, depuis 2016, dans une de ses usines basée en Californie. Dernièrement, le constructeur américain d’automobiles électriques projette de développer ses propres lunettes connectées de réalité augmentée pour équiper ses ouvriers. La nouvelle, annoncée par Electrek, a été massivement relayée sur le web.

Google Glass au service de Tesla

Sorties en 2016, les premières lunettes connectées du marché : Google Glass n’ont pas séduit le grand public. Cependant, les professionnels et notamment les industriels ont trouvé une véritable utilité dans ces dispositifs innovants et révolutionnaires. Tesla fait partie des enseignes qui ont été sélectionnées dans le cadre du programme de partenariat en vue d’expérimenter le projet Google Glass Entreprise Edition. Le projet a pour finalité d’améliorer les fonctionnalités et les spécificités des Google Glass pour répondre aux besoins des industriels. Tesla a complètement adhéré aux fonctionnalités des Google Glass entreprise Edition. Depuis 2016, les ouvriers travaillant sur la chaîne de montage de l’usine Tesla à Fremont, en Californie, utilisent des Google Glass. Les internautes ont pu voir le fonctionnement et l’utilisation des Google Glass sur la chaîne de montage de l’usine californienne de Tesla dans une vidéo publiée en mars 2016.

Tesla a notamment constaté des améliorations de sa productivité suite à l’intégration des Google Glass sur sa chaîne de montage.

Un brevet déposé par Tesla pour des lunettes connectées

Selon une information diffusée par le journaliste Fred Lambert sur Electrek, le 11 décembre 2018, le constructeur américain d’automobiles électriques a déposé un brevet auprès de World Intellectual Property Organization (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) le 6 décembre 2018. Le brevet pour les lunettes connectées AR de Tesla a été publié sur le site Electrek. Il s’agit d’un brevet pour une «  application de réalité augmentée dédiée à la manufacture ». Le dispositif a pour finalité principale d’«  accélérer de manière significative la vitesse et l’efficacité de la chaîne de production, en particulier, au niveau d’une chaîne de production de pièces automobile et d’automobiles.  ».

Les lunettes connectées Tesla seraient capables de reconnaître chaque pièce de la voiture, d’évaluer les caractéristiques de chaque élément et d’analyser la qualité de l’installation. Tesla a précisé dans le brevet que «  si un utilisateur des lunettes saisit une pièce spécifique, à l’exemple d’une aile de carrosseries, l’appareil lui fournira des informations détaillées dont l’emplacement où la pièce doit être montée, les opérations à réaliser et les points à contrôler » pour garantir la conformité et la qualité du montage.

D’après les informations détaillées dans le brevet, les lunettes connectées de Tesla se présenteront sous la forme de lunettes de sécurité classiques. Ces équipements de sécurité sont indispensables pour les employés qui travaillent dans les locaux des industries. Le dispositif alliera la technologie de réalité augmentée et la vision par ordinateur pour aider les ouvriers dans leurs tâches d’assemblage des différentes pièces de l’automobile.

Les fonctionnalités des lunettes connectées AR Tesla

Les lunettes AR Tesla devraient présenter les mêmes fonctionnalités que les Google Glass utilisés à l’usine de Fremont. Si on se réfère à la vidéo contenant des images de l’utilisation des Google Glass, le dispositif devrait, donc, servir à guider l’ouvrir dans la réalisation de chaque tâche. Dès la détection d’une pièce, les lunettes AR devraient signaler en détail la manipulation à opérer et indiquer l’emplacement de la pièce. Les informations seront directement diffusées sur les verres des lunettes et se superposeront, donc, à l’environnement visuel réel perçu par l’ouvrier. Les lunettes connectées AR Tesla devraient également être capables d’alerter l’ouvrier dès la détection de défauts au niveau de chaque pièce. Cette fonctionnalité permet d’optimiser le contrôle qualité.

Les lunettes connectées AR Tesla pour éviter les soucis de productivité et de qualité

L’intégration des lunettes connectées AR au niveau des chaînes de production de Tesla pourrait constituer une solution efficace pour améliorer la productivité de l’entreprise. Le constructeur américain de voitures électriques a rencontré de sérieux soucis financiers qui ont failli conduire le dirigeant à déclarer faillite en 2018. Il s’agissait d’un problème de productivité du Model 3. Le manque de rapidité de la réalisation des différentes opérations sur les chaînes de montage s’est ressenti au niveau de la qualité et de la fiabilité des véhicules. Tesla a dû opérer des réparations sur 4300 Model 3 sur 5000 modèles construites en juin 2018. Le constructeur automobile américain a pu remédier au problème. Mais à en croire les informations vérifiées concernant le développement de lunettes connectées AR pour les ouvriers des chaînes de montage Tesla, le pionnier des voitures électriques, veut tout mettre en œuvre pour améliorer la productivité et le contrôle qualité au sein de ses usines afin d’éviter de revivre de mauvaises passes. Les soucis de production peuvent coûter très cher à l’entreprise. Le dispositif décrit dans le brevet déposé par Tesla en décembre 2018 représente une solution efficace en ce sens.

Il ne reste plus qu’à espérer que le projet de développement des lunettes connectées AR Tesla aboutissent. L’appareil ne sera, évidemment, pas proposé au grand public. Toutefois, les adeptes des voitures électriques Tesla et les futurs acquéreurs des prochains modèles de voitures électriques Tesla pourront constater et bénéficier des avantages de l’intégration du dispositif au sein des chaînes d’assemblage du constructeur automobile américain.