Mise à jour 21/05/2020

Les lunettes connectées d’apple sont nommé les “Apple Glass”

Il semble inévitable qu’Apple sorte un jour une paire de lunettes de RA, et aujourd’hui nous avons une série de rumeurs de YouTuber Jon Prosser de la chaîne YouTube “Front Page Tech”. Prosser est une fuite assez récente, mais AppleInsider a fait un bon tour d’horizon des choses qu’il a réussies dans le passé. Il prétend avoir vu la vidéo d’un prototype de lunettes et a une liste étonnamment longue de détails pour le prochain grand projet d’Apple.

 

Tout d’abord, nous avons un nom. Prosser affirme que les lunettes AR d’Apple s’appelleront “Apple Glass“, tout comme Google Glass. Les lunettes Apple Glass ressemblent apparemment à une vraie paire de lunettes et ont un prix annoncé de “499 $ plus prescription”. Le rapport indique que les lunettes sont prévues pour être une annonce “Une chose de plus” au quatrième trimestre 2020 ou au premier trimestre 2021. Apparemment, Apple avait initialement prévu d’annoncer les lunettes en même temps que l’iPhone 12, mais Apple “veut que les médias soient présents” lors de l’annonce d’Apple Glass, donc le plan est d’attendre toute la pandémie de coronavirus pour que les gens puissent être là en personne. Un lancement effectif aurait lieu près d’un an plus tard, au “Q4 2021 – Q1 2022”.

M. Prosser affirme même avoir vu une vidéo d’une version prototype d’Apple Glass, et avec la mise en garde que tout pourrait changer sur le prototype, il a partagé quelques détails supplémentaires. Tout d’abord, il affirme que “toutes les données sont traitées sur l’iPhone” et donne la première génération d’Apple Watch comme exemple de fonctionnalité similaire. Cela signifie probablement que les lunettes devront être couplées à un iPhone à tout moment et qu’elles seront, au minimum, dépourvues de connectivité Internet. Selon M. Prosser, les montures étaient en plastique et pouvaient être rechargées sans fil grâce à un support inclus. Il n’y avait pas de caméra sur l’appareil pour des raisons de protection de la vie privée.

Selon M. Prosser, la tempe droite abrite un capteur lidar, qui s’appuie très probablement sur le travail de miniaturisation qu’Apple a réalisé sur l’iPad Pro 2020. L’iPad Pro a un capteur lidar dans la matrice de la caméra, qui se branche sur le SDK d’Apple et donne aux applications ARKit existantes un suivi plus solide. On a beaucoup spéculé sur le fait que les travaux actuels d’Apple sur la RA sont conçus pour permettre aux développeurs de passer en douceur aux applications de RA à base de lunettes, et cela correspondrait à cette spéculation.

POUR EN SAVOIR PLUS
Comment fonctionne ARKit 2, et pourquoi Apple se concentre sur la RA
Selon M. Prosser, le prototype affichait des informations dans les deux lentilles, et l’interface utilisateur est appelée “Starboard”, un bon nom qui accompagne celui de “Springboard” de l’iOS. L’appareil était “contrôlé par des gestes sur et devant l’appareil” et pouvait “scanner des codes QR Apple propriétaires”, qui devraient probablement être spécialement conçus, puisque, souvenez-vous, il n’y a pas de caméra RGB. Actuellement, il n’y a pas d’option pour les lunettes de soleil.
Les lunettes RV d’Apple font l’objet de rumeurs depuis des années, et vous pouvez probablement trouver des rapports revendiquant une date de lancement cette année, l’année prochaine ou l’année d’après. Un rapport de Bloomberg datant de 2017 a affirmé que les lunettes AR seraient prêtes en 2020. L’an dernier, les lunettes anti-reflets d’Apple avaient été repoussées à 2023, mais cette rumeur décrit un casque “élégant” et “autonome”. Cette rumeur fait la différence avec une date de sortie fin 2021 ou début 2022, mais les lunettes ne sont pas autonomes – il vous faudra un iPhone dans votre poche.

Éviter les erreurs de Google Glass
Le nom et le design général du produit Apple Glass lui vaudront de nombreuses comparaisons avec Google Glass, l’écran tête haute raté de Google qui a été publié à l’origine en 2013. Il semble qu’Apple ne veuille pas répéter les erreurs de Google Glass, et il y a un certain nombre de différences clés ici. Premièrement, ressembler à une vraie paire de lunettes serait une grande amélioration par rapport au design du Google Glass, qui ressemble à quelque chose qu’un extraterrestre de l’espace porterait. Le Google Glass mettait un gros bloc de verre devant votre visage, ce qui était distrayant pour celui qui le portait ou pour toute personne qui lui parlait. Le verre a un seul bloc de verre, donc il affiche les informations dans un seul œil, alors que le verre d’Apple afficherait dans les deux verres.

POUR EN SAVOIR PLUS
OK Ordinateur : La révision de l’iPad Pro 2020
Deuxièmement, l’absence de caméra chez Apple Glass est une bonne chose, puisque la conversation autour de Google Glass était presque entièrement centrée sur la caméra montée sur le visage et sur le fait de savoir si les gens étaient ou non enregistrés en secret. Glass a été l’un des premiers ordinateurs grand public à affichage tête haute, mais tout le monde ne parlait que de l’endroit où il était approprié de porter un appareil photo, ce qui ramenait le produit à un Go-Pro monté sur le visage.
Le troisième grand facteur de différenciation est la technologie de réalité augmentée, qui serait capable de détecter le monde extérieur en 3D et d’y superposer des informations. Google Glass n’a pas fait de réalité augmentée réelle – il s’agissait surtout d’un smartphone transparent, c’est-à-dire qu’il affichait un écran plat ignorant ce que vous regardiez et n’interagissant jamais avec le monde extérieur. Les futures technologies d’affichage tête haute que nous voyons tous dans les films, comme la mise en évidence d’un objet dans votre vision et le fait de vous en parler ou de superposer des instructions de navigation dans le monde en 3D, n’étaient pas possibles.

L’autre grande erreur de Google Glass a été la tiédeur typique de Google,

Mise à jour 03/01/2020

Un code qui suggère qu’Apple est en train de développer un support pour les lunettes de réalité augmentée (AR) a été trouvé dans iOS 13, selon un rapport.

Lorsque les lunettes connectées d’Apple s’arrête, la production commence.

Le chef d’entreprise Tim Cook en a parlé comme d’une technologie “profonde”.

… Je ne pense pas qu’il y ait un secteur ou une industrie qui ne sera pas touché par la réalité augmentée … Tim Cook

Aujourd’hui, il semblerais que l’une des nombreuses spéculations d’Apple sur les plans de la technologie pourrait entrer en prime time. MacRumors revendique une “compilation interne” de l’iOS13 qu’il a testé contiendrais :

  • Une application pour passer en mode d’affichage monté sur la tête.
  • Un document qui peut se rapporter à un retour audio stéréo dans un casque d’écoute.
  • Code comprenant “Mode tribord”, “vues”, “scènes”, “ARStarBoardViewController” et “ARStarBoardSceneManager”.
  • Noms de code inclus : Starboard et Garta.

Ceci fait suite à la révélation qu’Apple ai mis un nouveau coprocesseur Matrix dans la prochaine puce A13 qui gérera l’AR et d’autres tâches de calcul mathématiques lourdes.Cela fonctionnera également en conjonction avec la capacité de profondeur de vue des caméras iPhone à trois lentilles.

L’innovation de la réalités augmenté prend du temps

Apple développe des lunettes AR depuis des années. Mais un rapport du Digitimes en 2019 affirmait qu’il avait “suspendu le développement des casques AR/VR à écran monté sur la tête (HMD) et avait déjà dissous son équipe”. Personne n’acceptait vraiment cette affirmation à l’époque et cela a encore moins de sens aujourd’hui, étant donné l’existence revendiquée de code pour supporter de tels dispositifs dans iOS 13. En effet, il semble maintenant que le développement matériel ait atteint un point où le développement logiciel prend le dessus.

Apple travaille également au développement de cas d’utilisation de ces produits.

Pensez à l’importance des séances de la marche[AR]T Walk récemment annoncées à San Francisco, New York, Londres, Paris, Hong Kong et Tokyo. Ou des affirmations récentes, son prétendu concurrent Tile, Find My tag, montrera aux gens leurs objets perdus en utilisant la RA.. Ce sont tous des signaux qui suggèrent qu’Apple travaille dur pour créer le triumvirat parfait de matériel, de logiciels et de besoins.

Mais je ne m’attends pas encore à ces choses.

Apple organisera le 10 septembre un événement spécial au cours duquel il est prévu de rafraîchir ses gammes iPhones et Apple Watch, avec un deuxième événement (probablement autour d’octobre) au cours duquel la société pourrait partager de nouveaux iPads, Mac et services.

Ces deux événements laissent apparemment peu de place à d’autres actu, ce qui fait qu’il est moins probable que l’entreprise nous surprenne avec d’autres produits à ce moment là. Après tout, l’invitation d’Apple du 10 septembre promet “Par l’innovation seulement” et sa[AR]T Walk semble être une bonne occasion d’évangéliser de tels dispositifs.

Mais le manque d’applications pour ces appareils sera le bug de tout lancement. Apple a certainement créé un écosystème pour le développement de la RA. ARKit évolue rapidement et est créé en partenariat avec les leaders de l’industrie AR.

Ce qui n’est pas clair, c’est la facilité avec laquelle ces expériences ARKit vont migrer dans les lunettes.

Les développeurs ne savent pas non plus ce qu’ils doivent savoir pour construire ces expériences efficacement :

  • Quelles sont les limites d’utilisation ?
  • Quels types d’actifs d’imagerie sont nécessaires ?
  • Quel pourrait être le taux de rafraîchissement des écrans oculaires et comment les développeurs évitent-ils le mal des transports ?
  • Qu’arrive-t-il aux utilisateurs malvoyants ?

Nous ne savons pas encore quels pourraient être les concepts et les cas d’utilisation d’un tel produit, bien que les expériences de jeu, de navigation, médicales, de vente au détail, de formation et de collaboration semblent plausibles.

Apple a besoin de temps pour y parvenir, il va avoir besoin de temps pour introduire cette nouvelle famille de produits.

Apple est vraiment doué pour susciter l’intérêt des gens pour un nouveau produit, retarder sa sortie et trouver des partenaires pour l’aider à mettre la solution sur le marché. Elle le prouve à chaque événement de la WWDC qu’elle organise.

Pourquoi ce nouveau produit serait-il différent ?

Nous ne savons pas si tout cela est vrai, bien sûr. Tout ici est basé sur des rumeurs et des spéculations. Mais si Apple veut stimuler les ventes d’iPhone et de services et introduire une toute nouvelle plate-forme informatique, nous pouvons d’ores et déjà deviner un plan en six points qu’il pourrait utiliser pour le faire :

  1. Faire spéculer les gens pendant un moment.
  2. Parlez ensuite de la (des) nouvelle(s) solution(s).
  3. Donner aux gens des chances limitées d’en faire l’expérience.
  4. Collaborez avec d’autres pour créer des applications de démonstration et des outils de développement.
  5. Libérez ces outils à temps pour que les applications soient disponibles.
  6. Livraisons

Je ne m’attends pas à des nouvelles le 10 septembre (bien que ce ne soit pas impossible), mais je pense que quoi qu’il arrive, les gens devraient faire attention à ce qu’Apple peut dire ou non au sujet de la RA.

Sortie des premières lunettes connectées d’Apple en 2020

D’après les analyses de plusieurs connaisseurs dans le secteur des NTIC, les nouvelles lunettes connectées AR (Augmented Reality) d’Apple devraient sortir d’ici le deuxième trimestre 2020. À en croire les événements qui se sont déroulés ces 10 dernières années et les affirmations de Tim Cook, l’information semble se préciser.

Apple : enfin prêt à se lancer dans le secteur de la réalité augmentée ?

Dans une interview accordée à The Independant, en février 2017, Tim Cook – le PDG d’Apple – a évoqué sa préférence pour la réalité augmentée à la réalité virtuelle qu’il considère comme un facteur d’isolation sociale. D’après lui, les lunettes connectées en réalité augmentée a une véritable utilité pratique et renforce les performances de l’Homme. Le PDG de la firme à la pomme a, par ailleurs, insisté sur le fait qu’Apple n’était pas encore prêt à développer des appareils AR.

Selon Tim Cook, les technologies de réalité virtuelle et de réalité augmentée n’étaient pas encore au point en 2017 et qu’il fallait encore quelques années pour pouvoir concevoir des dispositifs AR de qualité et parfaitement fonctionnels. Aussi, il n’envisageait pas encore la sortie d’un appareil AR Apple.

Il serait fort possible qu’Apple ait pu concrétiser ses recherches en 2 ans et que les lunettes tant attendues soient proposées d’ici 2020.

Apple a déposé plusieurs brevets pour des lunettes AR

En 2008, un premier brevet déposé par Apple a attisé les rumeurs de la sortie des premières lunettes connectées portant la marque à la pomme. Il s’agissait, à première vue, d’une monture de lunettes conçue avec un support pour insérer un iPhone.

Deux schémas provenant d’un autre brevet d’Apple a fait le tour du web en juillet 2017. Les illustrations montrent, plus clairement, la présentation et le fonctionnement de l’appareil. Ce brevet protège notamment la fonction de repérage des points d’intérêt sur l’écran des lunettes connectées. L’utilisateur n’a qu’à placer le dispositif sur ses yeux et lever le doigt pour sélectionner le lieu où se trouve le point d’intérêt. Les illustrations laissent à penser que les lunettes connectées d’Apple doivent être liées à un appareil mobile et fonctionnent notamment avec une application de repérage GPS.

Il semblerait, donc, qu’Apple mène des recherches sur la technologie AR depuis un peu plus d’une dizaine d’années.

Des prototypes de lunettes de réalité augmentée testés chez Apple

En avril 2017, un rapport d’incident a été accidentellement diffusé par un prestataire chargé de l’Environnement, de la Santé et de la Sécurité au sein des laboratoires et des ateliers d’Apple. Gizmodo : un des plus importants blogs dédiés aux NTIC, a reçu une copie. Ce rapport relate notamment 2 incidents impliquant des dispositifs à porter au niveau des yeux.

Le premier concerne l’apparition de gênes à l’œil d’une employée, suite à l’essai d’un prototype. L’employée a dû se faire examiner par un optométriste.

L’autre compte rendu rapporte qu’un autre employé a souffert de douleurs aux yeux le 2 mars 2017. Le concerné pense que ces maux auraient pu être causés par le bris d’un sceau de sécurité pendant l’expérimentation d’un prototype.

Les spécialistes avancent leurs pronostics

Les rumeurs de la sortie des lunettes connectées d’Apple en 2020 font en permanence la Une des sites web dédiés au NTIC. Et pour cause, la sortie des lunettes connectées Apple est prédite par de grands noms du secteur de la nouvelle technologie comme CNET, Bloomberg et l’analyste Ming Chi Kuo. Ce dernier est notamment connu pour ses prédictions sur les nouveaux produits Apple qui s’avèrent souvent fondées.

Le nom de code du projet a même été énoncé. Il s’agirait de T288. Le journaliste de Bloomberg : Mark Gurman a annoncé dans un article publié en novembre 2017 que les lunettes AR Apple seraient dotées d’un système d’exploitation reality Operating System (rOS). Des informations concernant l’équipe chargée du développement du dispositif ont même été livrées. Mick Rockwell – un ingénieur qui a travaillé pour la NASA – se trouverait à la tête de cette équipe qui aurait commencé les travaux de recherche et de développement des lunettes connectées Apple en 2015.

Ming Chi Kuo pense que la première génération de lunettes connectées d’ Apple serait des accessoires pour les IPhones. Il s’agirait d’un dispositif au design très fin et très allégé, qui, de ce fait, ne serait pas suffisamment équipé pour fonctionner de manière autonome. L’analyste affirme que la production massive devrait commencer dès le dernier trimestre 2019, pour une sortie officielle prévue au deuxième trimestre 2020.

Les autres lunettes connectées :